Apple et les autres…

Il y a Apple, et il y a tous les autres.

Nous écrivons ce billet afin de remettre en question la pertinence des ePubs de format fixe (fixed layout) par rapport aux ePubs « ordinaires » pour certains livres dits graphiques. Est-ce bien nécessaire de conserver l’aspect graphique de tous les ePubs de format fixe que nous convertissons pour vous ? Pour la plupart, vous répondrez oui ; posez-vous tout de même la question suivante : ce choix tient-il toujours la route si je vous apprends qu’à peu près seul Apple peut les lire ? Pire, que certains détaillants québécois pourraient les retirer du marché s’ils attirent trop de plaintes de la part des utilisateurs de tablettes autres que le iPad ?

Kobo aussi lit les ePubs de format fixe, mais, à ce jour, il nous est impossible, avec les tablettes en notre possession, de tester et de confirmer que tous les ePubs fixed layout produits chez Studio C1C4 y sont bien interprétés. Je pense surtout aux livres dans lesquels des animations JavaScript et CSS ont été utilisées. Pour les autres, je ne m’inquiète pas du tout. Kobo a déjà annoncé que leurs tablettes pouvaient lire des ePubs de format fixe, versions 2 et 3.

Il est important pour nous de vous rappeler que le format fixe a été créé par Apple. Puisqu’elle a décidé de ne pas vendre de PDF, il fallait à la Pomme un format qui réponde à la demande des maisons d’édition pour lesquelles le graphisme est prioritaire. Elle n’a pas créé le format pour la cause du livre ! (Quoique… PDF=ordinaire) Elle l’a fait pour elle. (Ça rappelle la guéguerre avec Flash, qui se poursuit.)

Nous voulons simplement vous signaler qu’afin qu’ils touchent le plus large public possible, il est préférable de créer vos livres numériques en ePub, voire en ePub 2, si vos livres n’ont pas d’enrichissement audio/vidéo. Ainsi, vous pourrez être lus sur toutes les plateformes. Plusieurs des ePubs de format fixe actuellement sur le marché auraient pu être repensés pour être plus accessibles et compatibles avec diverses tablettes. Nous pensons par exemple que les guides et les livres de recettes seraient plus intéressants s’ils pouvaient être consultés sur n’importe quels téléphone ou tablette plutôt qu’uniquement sous iBooks. Après tout, nous voulons comme vous que vos livres se vendent davantage !

À vous de voir. Ou de revoir !

1 Commentaire

  1. Patrick Huet 3 novembre 2013 Répondre

    Bonjour,
    Vous faites bien de nous mettre en garde sur ces nouveaux formats. Je n’étais pas au courant de l’existence de ces epubs fixes qui figent les textes pour un type d’appareil particulier.
    Lorsque je me pencherai sur les conversions epubs, j’aurais les données pour mieux choisir.
    Merci à vous. C’est grâce à ces analyses que nous pouvons finalement nous former au sein d’une technologie qui évolue sans cesse, et mieux la comprendre..

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.