Je relativise

« Ce qu’il me reste à faire est sans obligations, bien entendu. C’est de me pardonner tout mon temps perdu »

— Daniel Bélanger Joli chaos, 2008

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.